Maquette de Bélouga – Bateau de plaisance – Voilier croiseur côtier

Le Bélouga, un plan Cornu

Dessiné en 1943 par Eugène Cornu, à la demande de Jacques Lebrun du Cercle de la Voile de Paris, le Bélouga a été construit à plus de 1000 exemplaires. C’est un croiseur côtier dériveur, de 6,50 m, de tirant d’eau 1,14/0,24 m. Son gréement est celui de sloop, houari ou marconi, avec une surface de voile de 22,8 m².

Maquette de Bélouga Bateau de plaisance Voilier croiseur côtier

Par beau temps sous spi, avec la diminution du vent apparent, rien que du bonheur !

Un seul Bélouga,

dans ma maquettothèque, et d’un millésime remontant à l’argentique. Donc peu de photos.

C’est un bateau que j’adore, historique, « Qui imaginerait un Bélouga naviguant au GPS ? »
J’en referai surement un, avec un gréement comportant une règle Cras et un compas de relèvement mini-morin, et je mettrai à jour mon blog, promis.

Maquette de Bélouga Bateau de plaisance Voilier croiseur côtier
Coque vernie et pont blanc, ou coque blanche et pont verni ? Gréement marconi ou gréement houari ? Difficile de choisir !

Pourquoi un Bélouga ?

Avec le Corsaire, et le Muscadet, il est représentatif de l’envol de la plaisance dans les années 50/60.
Le gréement marconi étant connu et pratiqué depuis longtemps, la justification du gréement houari est la compatibilité du bateau avec les dimensions du wagon-plateau SNCF.

Maquette de Bélouga Bateau de plaisance Voilier croiseur côtier
Bélouga avec un gréement houari
VOIR ET/OU LAISSER UN COMMENTAIRE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent Aliquam accumsan Nullam ultricies mattis ipsum eleifend